Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un mobil-home

1291
Partager :

Aimeriez-vous acheter un mobil-home neuf ou d’occasion ? Avant l’achat de ce type de logement, plusieurs éléments devraient être pris en compte. Pour en savoir plus, on vous invite à suivre cet article !

Les critères pour bien choisir un mobil-home

L’installation d’un mobil-home se fait dans un parc résidentiel de loisirs, un camping ou un village de vacances. Mais vous pouvez également l’implanter sur un terrain privé en suivant des procédures complexes.

A lire aussi : Les hébergements familiaux : des adresses idéales pour des vacances inoubliables en famille

Concernant le choix du PRL, assurez-vous que l’établissement procure des équipements de qualité, des activités et des prestations. En tant que location de vacances, l’usage du mobil-home est justifié par des infrastructures. Dans la clause de location de la parcelle, toutes les conditions écrites dans celle-ci sont à respecter. En principe, la gestion locative devrait revenir à l’établissement, selon les contrats. Vous devez donc payer en moyenne une commission de 20% à 60% des recettes locatives.

A part son emplacement, renseignez-vous également sur les différentes dépenses attachées à cet investissement. Il peut s’agir de la taxe de séjour, les frais de gardiennage et d’entretien, la taxe foncière, … Pour d’autres prestations, l’électricité, l’eau et le gaz sont des surplus. En ce qui concerne la connexion Wifi, dans certains centres de vacances, vous devez payer l’internet. Cependant, si ce service est gratuit, cela présente un avantage à votre investissement locatif. De plus, la gratuité de l’internet pourra sûrement convaincre les locataires à séjourner dans le camping.

Lire également : Profitez d'un hôtel spa dans le Médoc

Mobil-home neuf VS mobil-home d’occasion

Votre budget attribué à l’acquisition du logement dépend de ce choix. Si vous souhaitez connaître le prix d’un mobil-home neuf, consultez https://www.guidedumobilhome.com/. Si votre budget est un peu serré, il est préférable de se focaliser sur les mobil-homes d’occasion. Ces derniers sont moins onéreux que les mobil-homes neuf. Néanmoins, en cas d’achat d’occasion, faites attention sur certains éléments (châssis, menuiseries, meubles, installations électriques, aménagements extérieurs, …).

La garantie et l’assurance

Vous pouvez épargner d’importantes logistiques lorsque vous investissez un mobil-home neuf déjà installé dans le camping ou le parc résidentiel. Dans ce cadre, une garantie d’une durée d’un ou deux ans est accompagnée par le logement.

Si vous utilisez donc un mobil-home qui présente des défauts apparents, il est inutile de s’inquiéter. Grâce à cette garantie, l’établissement va prendre en charge tous ces défauts.

Pour finir, en cas de catastrophes naturelles et technologiques, d’incendie, etc, l’assurance du logement est nécessaire pour garantir la sécurité de ses futurs locataires. Prévoyez donc une couverture minimale « responsabilité civile », si vous souhaitez devenir propriétaire d’un mobil-home.

Les différentes options de financement pour l’achat d’un mobil-home

L’achat d’un mobil-home peut représenter un investissement important. Pour cette raison, vous devez opter pour un financement adapté. Le prêt personnel est facile à obtenir, mais il est souvent proposé à un taux plus élevé que les autres formules de crédit.

Le troisième choix qui s’offre aux acheteurs est le crédit immobilier dédié spécifiquement aux mobil-homes. Cette option offre des conditions avantageuses en termes de durée de remboursement et de taux d’intérêt proposés par rapport au prêt personnel classique. Il est également possible d’opter pour la location-vente, qui permet d’étaler le paiement sur plusieurs années.

Les normes et réglementations à connaître avant l’acquisition d’un mobil-home

Avant d’acheter un mobil-home, il faut se renseigner sur les normes et réglementations en vigueur dans le domaine. Effectivement, des normes strictes s’appliquent à ces types d’habitation.

Les propriétaires doivent veiller à ce que leur mobil-home soit conforme aux réglementations relatives aux constructions légères. Les constructeurs sont aussi tenus de respecter des règles strictes pour garantir la sécurité et le confort des habitants. Ces exigences peuvent concerner la qualité du matériau utilisé pour l’isolation thermique ou encore la largeur minimale de chaque pièce.

Il existe aussi une réglementation spécifique pour les caravaniers qui souhaitent installer leur mobil-home dans un camping ou sur un terrain privé. Cette réglementation peut varier selon les pays et même selon certaines régions ou villes. Il faut vérifier si l’emplacement prévu pour leur mobil-home dispose d’un permis de construire valide et si celui-ci répond aux normes en vigueur.

Partager :