Comment ranger son bois dehors ?

146
Partager :

Si l’emplacement de votre bois de chauffage est un enjeu stratégique, le tri du combustible ainsi que son stockage, mais aussi l’empilage du bois, sont également fondamentaux.

C’est en restant vigilant sur ces trois paramètres que vous parviendrez à économiser vos combustibles de l’humidité et à conserver toutes les capacités calorifiques du bois.

A lire aussi : Qu'est-ce qu'un Scrum Master ?

Comment placer, stocker et empiler votre bois de manière efficace et rigoureuse ?

Voici quelques conseils pour que votre bois soit utilisable à temps.

Lire également : Pourquoi aller en Floride ?

Où stocker votre bois de chauffage ?

Le stockage de votre bois de chauffage dans un espace de stockage adapté est une décision stratégique dont vous devez tenir compte avant toute autre chose.

Si vous en avez la possibilité et que vous disposez de l’espace dont vous avez besoin, le stockage de votre bois à l’extérieur est la meilleure solution. Vous pouvez choisir, par exemple, d’opter pour un abri de jardin. Vous trouverez des modèles esthétiques et adaptés à toutes les attentes dans la boutique de bricolage.

Si vous vous sentez comme une âme bricoleuse, vous pouvez également en construire une vous-même !

Idéalement, si vous optez pour un abri de jardin, choisissez un abri avec cloisons amovibles : laissez votre pile de bûches à température ambiante les jours ensoleillés et installez des tôles ondulées lorsque l’hiver arrive pour préserver le tas de bois des éléments.

Pour déterminer la taille de votre abri de jardin, tenez compte de différentes considérations :

  • La taille de votre maison,
  • Les capacités thermiques de votre maison,
  • La largeur des bûches,
  • Et enfin… votre propre taille : votre rangée de bûches ne doit pas être supérieure à vous.

Une astuce peut être de stocker votre bois à l’air libre sous une bâche pendant un an, afin d’évaluer avec précision votre consommation de bois de chauffage.

Ensuite, construisez votre abri de jardin en tenant compte de ces paramètres. Attention ! Lorsque vous posez votre bâche, n’oubliez pas de laisser des ouvertures aux extrémités de la pile. Cela permettra à l’air libre de passer à travers et empêchera l’humidité de stagner.

Votre pile de bois doit être légèrement inclinée pour que l’eau ne stagne pas en hauteur. Pour maintenir la bâche sur le tas, placez des poids sur la bâche, tels que des cailloux ou des parpaings.

Nous vous conseillons de choisir un emplacement près de chez vous. Cela vous évitera de faire des allers-retours répétés entre votre poêle à bois et l’espace de rangement du bois de chauffage.

Enfin, n’oubliez pas que le bois froid prend beaucoup plus de temps à démarrer. Envisagez de stocker quelques bûches en tout temps près de votre source de chauffage. Cliquez ici pour en savoir plus sur la façon de stocker du bois de chauffage.

Tri du bois de chauffage

Premier et avant tout, la première chose à prendre en compte est la question du tri : en effet, en fonction de vos besoins, vous devrez avoir à portée de main certains types de bois en particulier.

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Vous pouvez trier votre bois de chauffage en tenant compte de la catégorie de combustible. Vous pouvez donc créer un groupe destiné aux grosses bûches qui seront utilisées pour maintenir une belle épidémie, un autre tas pour les bûches moyennes très efficaces pour maintenir un feu et un troisième qui sera utilisé pour allumer, parfait pour allumer le feu.

Cette solution a ses adeptes, et elle permet de récupérer en très peu de temps le bois disponible.

  • Une deuxième solution consiste à trier le bois par essence : le bois dur, le plus souvent fabriqué à partir de bois dur, est connu pour son chauffage à haute température. Le bois tendre, issu des conifères et du bois tendre, est souvent utilisé pour allumer des feux, car il part très rapidement.

Bois de chauffage empilable

Si l’empilage de votre bois de chauffage semble à première vue une question purement esthétique, les enjeux sont en réalité beaucoup plus élevés.

Si vous entreposez votre bois de manière inefficace, les conditions seront immédiatement ressenties : attaqué par l’humidité, votre bois perdra irrémédiablement sa capacité énergétique et sera inutilisable.

Pour éviter que vos carburants ne soient trop attaqués par les éléments, la meilleure solution est d’organiser un stockage décalé : un système pratique et esthétique pour stocker votre bois. Disposez une rangée de bûches, puis une autre rangée de bûches placées perpendiculairement et continuez sur ce diagramme jusqu’au sommet de la pile.

Ce système présente l’avantage de laisser passer l’air et de ne pas laisser de place à l’humidité.

Vous pouvez également créer une pile de bûches rondes, qui allie également esthétique et praticité. Cette méthode traditionnelle revient au goût de La journée. Pour ce faire, faites un cercle avec vos plus grosses bûches, puis faites une pyramide des plus grosses bûches aux plus petites.

Remplissez ensuite l’espace au centre avec vos bûches « lâches  ». Envisagez de recouvrir votre cercle en bois d’une bâche résistante et imperméable pour le protéger des intempéries. Le côté pratique de ces ronds de bûches ? Aucun support de stabilisation n’est nécessaire, vous n’avez pas besoin de le presser contre un mur ou un mur.

Partager :