Pourquoi la reprise des croisières Costa prend du retard ?

673
Partager :

Alors que le tourisme mondial est en pleine reconstruction après une année 2020 dévastatrice, la reprise des croisières par la compagnie Costa Cruises est en retard. Costa Cruises est l’une des plus grandes compagnies de croisières au monde, et la reprise de ses activités est très attendue par le secteur du tourisme. Mais au lieu de retrouver la mer pour leurs clients, Costa Cruises est confrontée à des difficultés qui retardent sa reprise. Dans cet article, nous examinerons les raisons qui expliquent pourquoi la reprise des croisières Costa prend du retard.

Introduction à la crise des croisières Costa

La compagnie de croisières Costa a été l’une des plus durement touchées par la pandémie Covid-19. Les restrictions mises en place pour empêcher leur propagation ont eu un impact considérable sur les voyages et, en particulier, sur ceux effectués à bord des navires de croisière. En raison des directives strictes qui limitent les passagers et interdisent complètement certains itinéraires et destinations, les opérations de Costa sont actuellement suspendues jusqu’à nouvel ordre. Cela signifie que leurs clients doivent reporter ou annuler leurs plans de voyage prévus pour cette année. Dans cet article, nous allons examiner plus en détail la situation actuelle concernant la reprise des activités chez Costa et discuter du rôle qu’elle joue dans l’impact général sur l’industrie touristique italienne.

Lire également : Pourquoi devriez-vous partir en croisière à Ibiza ?

Le premier problème est lié aux conditions imposées à toutes les compagnies afin qu’elles puissent reprendre leurs services normaux après une pendant longue pause due au confinement administratif : La distanciation sociale doit être respectée à bord du navire (les cabines devront avoir un espace vide entre elles) ; Le contrôle accru exigente vis à vis notamment des titulaires étrangers – documents supplémentaires demandés -; Des procurations sanitaire rigoureuses obligatoires pour chaque membre d’équipage ; Des protocoles spécial & drastiques quant aux activités tel que salons & magasins etc…

Malgré cette volontaire recommandation presque unanimement acceptée par toute l’industries croisière, il existe toujours certains obstacles techniques & budgétaire qui retarderont clairement la relance du secteur.

A lire aussi : Conseils pratiques pour un voyage en Tasmanie

Les raisons de la reprise difficile des croisières Costa

Alors que de nombreux secteurs du tourisme sont en train d’essayer de retrouver leur équilibre après la crise sanitaire actuelle, les compagnies de croisière semblent avoir des difficultés supplémentaires à reprendre l’activité. Une raison majeure expliquant pourquoi ces entreprises tournées vers le voyage maritime peinent à se remettre sur les rails est que Costa Croisières fait face à une panoplie complexe et interconnectée de défis logistiques, juridiques et politiques qui ralentissent sa reprise.

Tout d’abord, il y a des obstacles logistiques auxquels la société doit faire face. La mise hors service pendant plusieurs mois affectera inévitablement le fonctionnement des navires alors qu’ils devront être réparés ou inspectés avant leur prochaine utilisation commerciale. En outre, chaque navire aura besoin d’un personnel qualifié pour assurer un bon fonctionnement normal ; et compte tenu du processus spécifique impliquant divers tests requis par les autorités portuaires où elles sont amarrées (tests qui varient souvent selon l’endroit), il sera difficile pour Costa Croisières d’enrôler rapidement suffisamment de personnel expérimenté.

Les contraintes sanitaires et financières

Le secteur des croisières touristiques a été touché de plein fouet par la pandémie COVID-19. Depuis le début de 2020, les opérateurs maritimes ont dû suspendre toutes leurs activités et reprendre leur service à partir du milieu de cette année. Bien que Costa Croisières soit sur le point de reprendre ses services, sa reprise est en retard par rapport aux autres compagnies. La principale raison derrière ce retard est liée à la complexité des contraintes sanitaires et financières qui doivent être respectées avant une reprise complète.

Les contraintes sanitaires exigées pour permettre une reprise plus rapide incluent l’adoption d’un protocole sanitaire strict destiné à assurer la santé et la sécurité du personnel et des passagers durant toute la durée du voyage. Ce protocole couvre un éventail d’activités telles que l’enregistrement des passagers à bord, l’imposition de restrictions sur les sorties quotidiennes pendant les escales portuaires, l’obligation pour chaque membre d’effectuer un test Covid avant son arrivée au navire et bien plus encore. Ces mesures devraient garantir un niveau admissible de protection contre le risque Sanitaire où seuls les personnels ayant réussi leur test peuvent embarquer sur le navire et vice versa. De manière significative, cela permet non seulement une meilleure protection contre quelconques infections mais aussi crée une confiance particulière entre las armateurs maritime mondiaux ET LES GOUVERNEMENTS concernés, afin qu’ils puissent reprendrent sans trop attende Leurs activité Touristique.

L’impact de la crise sur les activités de la compagnie

Les croisières Costa sont une entreprise qui offre des voyages en bateau dans le monde entier aux clients. La compagnie a connu une grande abondance de succès et est un leader mondial dans l’industrie des croisières. Cependant, la pandémie du COVID-19 a créé beaucoup de difficultés pour ce secteur, car les voyages internationaux ont été totalement fermés pendant plusieurs mois.

En raison des restrictions imposées par les gouvernements et des inquiétudes persistantes concernant la propagation du virus, Costa Croisières n’a pas pu relancer ses activités comme prévu à l’origine. Les autorités sanitaires locales ont déclaré que les protocoles mis en place par la compagnie ne satisfaisaient pas aux exigences requises avant que les navires puissent reprendre le service selon le calendrier prévu initialement. En conséquence, cela a retarder significativement le retour à la normale pour tous ceux qui travaillent dans l’industrie maritime chez Costa Croisière et partout dans le monde.

La situation actuelle souligne également certaines questions sur la manière dont les navires devraient être opérés afin de respecter strictement toutes les réglementations liée au coronavirus, telles que limiter le nombre de passagers à bord ou assurer qu’ils respectent scrupuleusement certaines règles social distancing sur chaque voyage..

Des perspectives d’amélioration pour l’avenir

Avec la pandémie de COVID-19 qui s’est abattue sur le monde entier, les opérateurs de croisières Costa ont été particulièrement affectés. La société a dû annuler des centaines de voyages prévus pour ses navires à travers le monde et reporter ou modifier des itinéraires clés. De nombreux clients se demandent ce que cela signifie pour leurs voyages et quand ils pourront reprendre un voyage en toute sécurité. Bien qu’il y ait encore beaucoup d’incertitude quant aux dates exactes auxquelles les déplacements internationaux peuvent reprendre, les experts estiment que l’industrie des croisières devrait être capable de redémarrer progressivement à partir du second semestre 2021.

La principale raison pour laquelle la reprise des croisières Costa prend du retard est liée au danger élevé encouru par une communauté très dense si elle est exposée au virus. Les vaisseaux porteurs d’un grand nombre de passagers offrent une occasion unique pour la transmission rapide du virus, ce qui pose un risque important non seulement à bord, mais également sur chaque continent touchant par les escales visites pendant chaque voyage. Sans recommandations strictes concernant l’utilisation correcte des masques faciaux et autres protocoles sanitaires essentiels – pas seulement pendant les trajets, mais également avant et après – ​​les opérateurs ne peuvent pas garantir un niveau suffisamment faible de risque comme exigence minimale afin d’accueillir à bord une clientèle plus large sans mettre en danger inutilement sa propre marque ni celle des destinations visités.

Les mesures prises par Costa pour garantir la sécurité des passagers et du personnel

Compte tenu de la gravité de la situation, Costa a pris des mesures importantes pour garantir que les passagers et le personnel soient en sécurité à bord de leurs navires. Les mesures ont été mises en place pour assurer une gestion efficace du risque tout au long des opérations, depuis l’embarquement jusqu’au débarquement.

La société travaille avec les autorités sanitaires locales et internationales ainsi qu’avec ses propres experts et spécialistes afin d’élaborer des normes strictes sur la santé qui doivent être respectées par toutes les personnes impliquées dans chaque voyage. Tous ces efforts visent à garantir un niveau élevé de protection contre la propagation du virus, tout en offrant aux passagers une expérience exceptionnelle lors de leur croisière.

Les mesures prises par Costa comprennent notamment la désinfection continue ​​des zones communes à bord, comme les restaurants et les salles publiques, tandis que toutes les cabines sont nettoyées régulièrement selon un protocole rigoureux. L’utilisation d’un masque facial est obligatoire dans certains contextes, et une limitation de la capacité totale des passagers permettra aussi aux clients de se distancier physiquement plus facilement pendant leur séjour. La mise en place d’une formation adaptée pour le personnel leur permet de mieux comprendre l’épidémie et de gérer efficacement toute situation imprévue liée au COVID-19.
Il y aura aussi une surveillance constante durant chaque voyage grâce aux médecins professionnels présents sur chaque navire disposant d’un centre médical équipé pour la prise en charge éventuelle de personnes présentant des symptômes du virus. Toutes ces mesures ont été conçues pour garantir que les passagers de Costa puissent profiter pleinement de leur croisière, tout en minimisant le risque d’infection au COVID-19.
Avec toutes les précautions mises en place par l’entreprise et ses partenaires sanitaires, il est clair que la sécurité des passagers et du personnel est une priorité absolue pour Costa. Bien qu’il soit difficile de prédire quand exactement les voyages internationaux reprendront complètement après cette pandémie sans précédent, nous sommes confiants que lorsque cela se produira finalement, vous pouvez être sûr que votre voyage à bord d’un navire Costa sera organisé dans un environnement sécurisé et contrôlé.

Nous continuerons à surveiller étroitement l’évolution de la situation sanitaire mondiale afin de fournir des informations actualisées dès lors où elles seront nécessaires afin d’assurer un voyage serein aux clients qui choisissent un séjour à bord d’un Costa Cruise !

Les réactions des clients face à la reprise des croisières et les enjeux de la communication pour Costa

Depuis l’annonce de la suspension temporaire des croisières, les clients qui avaient réservé un voyage avec Costa ont été confrontés à une situation difficile. Certains ont choisi d’annuler leur voyage en raison de l’incertitude entourant le virus et ses conséquences sur les voyages internationaux, tandis que d’autres ont reporté leur croisière à une date ultérieure en espérant pouvoir profiter du niveau élevé de service offert par Costa.

Vous devez renforcer votre communication pour répondre aux préoccupations des passagers, tout en communiquant de manière proactive et honnête afin d’apaiser toute inquiétude.

Face à la pandémie mondiale actuelle, Costa a contribué activement aux efforts visant à freiner la propagation du virus auprès de ses employés ainsi qu’à l’ensemble de la société. Les autorités sanitaires ont salué leurs mesures préventives mises en œuvre lors des escales dans les ports internationaux, évaluées comme un exemple pratique de bonne gestion sanitaire.

Il est clair que Costa doit continuer à s’adapter rapidement au contexte incertain lié à cette crise sanitaire sans précédent. En maintenant leur engagement constant avec leurs clients via une communication ouverte et honnête, ils peuvent construire une confiance permanente qui aidera l’entreprise tout entière pendant cette période difficile.

Partager :