Exploration secrète : les trésors cachés d’Annecy à ne pas manquer !

115
Partager :

Envie d’une petite escapade pour échapper à la routine quotidienne ? Le choix d’Annecy est une excellente idée. C’est une région qu’on connait assez peu, mais qui cache de nombreux trésors. Si l’on oublie la nature qui est bien présente sur place, il y a tant de choses à découvrir à Annecy. Pour vous mettre l’eau à la bouche, nous vous proposons de découvrir au cours de cet article une petite sélection des trésors cachés d’Annecy ! On commence tout de suite par le meilleur !

Fours à Chaux de Cons Sainte Colombe

Le mieux caché de tous les trésors du coin, c’est sans aucun doute les Fours à Chaux de Cons Sainte Colombe. Même entre les locaux, peu de personnes connaissent ce trésor riche en histoire. Se trouvant sur le Chemin des Raffours, c’est un bâtiment assez singulier qu’on y découvre. Un bâtiment digne d’un monument historique.

Lire également : Randonnée GR37 Bretagne : itinéraire et conseils pour une aventure inoubliable

C’est effectivement un monument dont l’histoire est étroitement liée aux origines de l’industrie française. Ces fours à chaux font partie des rares encore debout qui témoignent de l’utilisation de la pierre calcaire dans l’architecture française. Un détour qui vaut le coup lors d’une petite balade en vélo à la découverte d’Annecy.

Pont de Verthier

Parmi les lieux secrets incontournables d’Annecy, il y a aussi le pont de Verthier. Un pont a priori ordinaire, mais qui est loin de l’être. Ne serait-ce que la magnificence de la décoration, il y a déjà de quoi se laisser séduire. Mais ce n’est pas la seule particularité de ce pont. Son histoire, son architecture et le cours d’eau qui ruisselle en dessous, tout est particulier.

A lire également : Partez à la rencontre de la flore et de la faune africaine lors d'un safari inoubliable

Le pont de Verthier est situé dans le village du même nom à Annecy. Il enjambe un cours d’eau dont l’appellation même a de quoi se poser des questions. Il est en effet traversé par l’Eau Morte qui se jette dans le lac d’Annecy. Ce pont aurait servi autrefois de péage. N’hésitez pas à vous rendre sur place pour en découvrir davantage sur sa fabuleuse histoire.

Pont de Seythenex

Le pont de Verthier n’est pas la seule structure anecdotique du genre à Annecy. Il y a aussi le pont de Seythenex, preuve de la maîtrise des Français en matière de création architecturale. On ne peut pas passer dessous sans lever la tête. Ce pont a été inauguré en 1912, mais il fascine toujours autant les locaux que les touristes de passage.

La forme même du pont de Seythenex donne des vertiges. Dès les débuts du 20e siècle, les architectes français ont réussi à ériger un pont digne d’une architecture moderne. Du haut de ses 53 m sur 125 m de longueur, les quatre voûtes en pierre de taille qui soutiennent le passage en béton armé captent toute l’attention.

Lac d’Annecy

Vous ne pouvez tout simplement pas explorer Annecy sans visiter son emblématique lac. Le lac d’Annecy en lui-même n’est plus un secret. Il est connu partout en France et même au-delà du territoire hexagonal. Mais dans ce même lac, il y a des histoires plus secrètes que seuls les locaux connaissent.

L’un des côtés obscurs du lac d’Annecy, c’est par exemple les champs de pieux. Ce sont des vestiges d’ancienne construction sur pilotis qui se trouvait sur le rivage du lac. Faisant désormais partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, ces constructions auraient disparu à la suite d’une montée des eaux.

Partager :