Quel salaire pour vivre à Paris ?

42
Partager :

Vous travaillez à Paris depuis plusieurs années déjà et vous ressentez une certaine lassitude qui s’installe en vous ? Vous rêvez peut-être de quitter Paris pour trouver un mode de vie plus simple ou tout simplement différent… Bref, vous aimeriez prendre le temps de savourer votre court séjour sur Terre. Pour atteindre ce genre d’objectifs, il n’y a pas de mystère : il faut avoir du temps ou de l’argent, mais les deux sont encore meilleurs. Le problème avec Paris, c’est que quand on y vit, on a l’impression d’avoir de l’argent, mais peu de temps.

Travailler à Paris coûte cher

Si l’on vous posait la question suivante : « Seriez-vous prêt à payer pour votre travail ? Vous répondriez certainement par la négative. Mais combien payez-vous chaque mois pour pouvoir travailler à Paris, ou même en banlieue ?

A lire en complément : La province de Taïwan est-elle indépendante ?

Les salaires à Paris vous donnent envie, c’est vrai…

D’un point de vue statistique, les Parisiens sont rémunérés de 10 à 15 % de plus que leurs confrères provinciaux pour le même travail. Vous pourrez le constater dans tous les secteurs et même au sein d’une même entreprise.

A voir aussi : Le triangle de croissance Indonésie-Malaisie-Singapour

Mais elle ne permet pas de compenser les loyers !

Si vous vivez à Paris, vous avez probablement une idée assez précise du montant du loyer d’un appartement de 60 m2. En effet, il est d’environ 2000 € par mois en moyenne, bien qu’il puisse augmenter considérablement en fonction de l’arrondissement.

D’autre part, pouvez-vous estimer les loyers d’appartements de même surface, mais situés en province ?

  • Montpellier : 750 €
  • Strasbourg : 700 €
  • Dijon : 620 €
  • Brest : 600 €

Prenons un cas concret

Vous gagnez 3 000 € nets par mois à Paris, votre loyer pour 50 m² est de 1 600 € par mois, il vous reste donc 1 400 €. En province, vous gagnez, avouons-le, 15% de moins pour savoir 2,550 € net par mois et votre loyer pour un 50 m² est en moyenne de 400 € par mois donc il vous reste 2 150 €…

Si nous récapitulons, vous gagnez plus à Paris, mais en réalité, il vous reste beaucoup moins une fois le loyer payé, à savoir dans notre exemple, 1 400 € en Paris et 2 150 € en province.

Que feriez-vous de cet excédent si vous quittiez Paris pour vivre en province ? Une maison avec piscine et jardin ? Une nouvelle voiture ? Investissez davantage ? Ou même des billets VIP pour le prochain concert de M. Pokora ?

Quitter Paris pour travailler en province, une véritable opportunité de carrière

Selon l’APEC, il y a plus de travail en province qu’à Paris pour la plupart des catégories professionnelles, en particulier dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies. De nombreuses entreprises s’y installent avec raison, car les grandes villes nichées dans toutes ces belles régions ont beaucoup à offrir. Bordeaux, Toulouse, Orléans, ToursLimoges est par exemple une ville universitaire hyperactive d’un point de vue culturel et social. Pour sa part, Lille est un puissant carrefour économique situé près de la Belgique et de l’Angleterre.

Province et Paris : différences dans la vie quotidienne

La vie n’est pas seulement définie en termes de salaire ou de loyer. La vie quotidienne en province est à bien des égards beaucoup plus agréable qu’à Paris.

Gagner quelques minutes chaque jour en vaut la peine !

Les heures de pointe dans les transports en commun sont souvent une période de stress plutôt qu’un moyen de se détendre après une longue journée de travail. Le bruit, les lumières froides et les malheureux outrages de déodorants de certains compagnons le malheur affecte directement votre humeur et votre productivité au quotidien !

Avez-vous une idée du temps que vous passez dans les transports publics dans différentes villes de France ?

  • Paris : 64 min
  • Lyon : 45 min
  • Nantes : 40 min

De plus, dans toute la France, le temps moyen passé par jour dans les transports publics est de moins de 35 minutes par jour  !

Si l’on prend comme exemple la différence de 19 minutes entre Paris et Lyon, elle représente plus de 1 h 30 par semaine. Pour vous consacrer à votre famille, à vos passions ou même à vos bonnes résolutions, bref, une heure et demie de plus rien que pour vous !

La qualité de vie en province n’a rien à voir avec une légende urbaine

La vie quotidienne en province est plus détendue et amusante. La richesse culturelle, architecturale et historique de nombreuses villes provinciales contribuera sans aucun doute à remplir vos agendas de dizaines de sorties, de visites et d’autres projets de balades pour vous divertir en semaine ou en fin de semaine.

En 10 minutes, parfois moins, vous pourrez goûter à la vie à la campagne, aux activités de plein air et aux joies d’un déjeuner sur l’herbe. Toutes ces sorties culturelles vous apporteront, à vous et à vos enfants, de nombreuses rencontres que vous imaginez probablement déjà gambader dans un grand jardin.

Et si vous n’avez pas d’enfant ou de jardin, nous vous rassurons, il existe une multitude de bars et de discothèques remplis d’avenir partenaires de barbecue.

Partager :